Non classé

5 erreurs qui vous empêchent d’épargner efficacement

Dans ma vidéo Gérer son argent like a Boss, je vous ai fait par de mon manque d'épargne. Une erreur que je ne voudrais plus jamais reproduire ! Heureusement pour moi que le manque d'argent ne joue pas sur mon rapport avec le monde et mon entourage. Mais je vous assure que si j'ai l'occasion d'éviter une telle situation je le ferai.

Je vous ai regroupé dans cet article l'ensemble des erreurs que j'ai commise cette année avec mon épargne.

1 - Penser qu'épargner c'est facile.

La première erreur a été de croire que mettre de l'argent de côté était chose simple. Dire que l'on épargne et épargner sont deux réalités totalement différentes. Tout se passe dans la tête. Ma perception de l'épargne était une perception à court terme et non à long terme. Ainsi je mettais de côté environ 50-70€ au début du mois pour les utiliser à la fin du mois. J'épargnais certes, mais je savais qu'il y avait de l'argent disponible sur un compte. Cette argent me servait de réserve. Et puis pour ne rien arranger, les virements d'un compte courant à un livret A sont instantanés. Il était facile de récupérer les sommes.

2 - Avoir des objectifs trop vagues

La deuxième erreur a été d'épargner pour épargner. Je n'avais AUCUN but précis à atteindre. Malgré mes différents projets (achat de voiture, voyage) rien n'était clair. Je ne savais ni où aller, ni quoi faire. Alors je tournais en rond. Lorsque l'on tourne en rond, nous sommes en mouvement (prélèvement automatique, on crédite le compte épargne, etc..) sans progresser. Et s'il y a bien une phrase qui résume cette situation, c'est bien celle-ci :

"Don't confesse mouvement with progress"

Je suis convaincue que cette deuxième erreur est celle qui a ruiné mon épargne. Avoir des objectifs bateaux, mon "pourquoi" n'était pas assez puissant -il ne l'était pas tout court !

3 - Croire que l'on a le temps 

Error 404. Cette troisième erreur est celle qui m'a encouragé a crédité mon compte en début de mois. Puis à le débiter en fin de mois. L'année est passée à une vitesse folle. Donc le temps que je pensais avoir, je ne l'ai pas eu. Et ça s'est ressenti dans mes vacances. Moi qui avais plein de "projets", je les ai vus s'envoler, car je n'avais pas assurer mes arrières.

4 - Faire confiance aux circonstances

Une autre erreur. Faire confiance aux circonstances. Les circonstances sont comme la météo : on aura beau tout prévoir, ils restent imprévisibles. Des changements de dernières minutes, des imprévus, des incompréhensions, des refus. Ne pas faire confiance aux éléments extérieurs. Du moins, ne pas mettre son espoir sur des situations que l'on ne métrise pas.

5 - Faire confiance aux personnes extérieurs

Tout comme les circonstances. Nous ne contrôlons pas les personnes. Il nous arrive d'accorder des prêts à nos proches, à des amis. Ceux-ci nous assurent un remboursement. On dit souvent que :

"Les bons comptes font les bons amis"

Certains tiennent parole, vous remettent les fonds en temps et en heure. En revanche, il existe d'autres personnes qui ne sont pas aussi dignes de confiance. Tout ça pour vous dire que vous ne devez pas mettre votre espoir sur un remboursement.

Ces vacances d'été 2019 m'auront beaucoup appris. Le plus important dans cette histoire ce ne sont pas les erreurs commises, mais les leçons que j'en ai tirées. Admettre mes erreurs et chercher une solution, voilà ce qui me fait avancer !

Pour sceller cet article et ne pas parler pour parler, je me lance un défi. L'année prochaine, a cette même période je refais un bilan de mon épargne. Un article revu pour voir ce qu'il en est des leçons apprises !

N'hésitez pas à vous challenger également. C'est un bon moyen pour atteindre ses objectifs !

Dites-moi, quelles erreurs avez-vous commises avec votre épargne ?

KENNEDY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.