Les 4 outils à connaitre pour mieux suivre ses dépenses
Finance

Les 4 outils à connaitre pour mieux suivre ses dépenses

Suivre ses dépenses est indispensable si vous souhaitez mieux dépenser. Un principe non négociable et non échangeable. Dépenser les yeux fermés sans pouvoir faire de bilan, c’est comme conduire une voiture sans permis. C’est dangereux. C’est pourquoi, vous devez impérativement vous intéresser à votre argent. S’intéresser à son argent c’est savoir où est ce qu’il va, à qui il va et pourquoi il y va. Et pour se faire, vous devez disposer d’un support fiable.

Quel support choisir pour suivre l’ensemble de vos dépenses ?

 

L’application Note 

Que l’on soit sous Android ou iOS, nous avons tous une application intégrée nous permettant de prendre des notes. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai commencé à suivre mon argent de poche.

Je structurais ma page en quatre parties. La première partie était consacrée au prévision : ce que je pensais recevoir et comment j’avais prévus de répartir mes dépenses. Dans la deuxième partie je notais la source et le montant des sommes perçues. Juste après j’entrais les véritables dépenses avec : la date, l’objet et le montant. Et pour finir, ce qu’il me restait. Dire qu’avec ce mode de fonctionnement, j’avais une relation très étroite avec ma calculatrice (haha).

En choisissant ce support là, pas besoin d’avoir de connexion internet ou de se créer un compte. Vous pouvez également suivre vos flux d’espaces et de carte bancaire. Par contre les calculs se font manuellement. Il faut donc une double vigilance.

 

Les applications mobiles telles que Bankin’ et Linxo 

Si vous possédez plusieurs comptes bancaires dans des banques différentes, ces applications deviendront vos meilleures amies. Elles proposent exactement les mêmes services que l’application de votre banque (excepter la partie message) mais vous offrent la possibilité de regrouper toutes vos données à un seul et même endroit.

Je trouve leur version gratuite assez complète. Vous pouvez catégoriser vos dépenses, avoir un bilan de vos flux entrants et sortants. Vous pouvez également définir un budget.

Résultat, vous affinez vos analyses mensuelles, comparez l’évolution de vos dépenses le tout en quelques click. Sans mentionner le fait que vous gagnez en espace de stockages sur votre téléphone.

Toutefois, il ne faut pas oublier que vos coordonnées bancaires sont stockées dans leurs serveurs, même s’ils affirment le fait de ne pas y avoir accès. De plus, vous n’avez pas la possibilité de suivre votre espèce sur l’application.

 

Le Budget planner

Le budget planner est un outils de gestion plus répandu aux Etats-Unis. Il s’agit d’un bullet journal ou d’un planter dédié au finance tout simplement. Il s’utilise un peu comme un livre de compte.

Généralement, on retrouve les mêmes éléments : les ressources, les dépenses fixes et variables, les dépenses prévisionnelles et réelles, l’évolution de l’épargne, ect..

Tout comme l’application Note, les calculs se font à la main. Par contre, ce type de support exige un double travail si vous décidez de le faire dans une carnet type Leuchtturmcar. Il est de votre responsabilité de créer la mise en page  (quelle soit informatique ou manuelle). Je conseille donc ce support aux personnes ayant déjà une petite expérience avec le BUJO et/ou qui aime la papeterie.

 

Le tableur 

SI vous utilisez une suite bureautique telle que Miscosoft Office, vous avez probablement déjà entendu parlé d’Excel. Excel comme LibeOffice Calcul ou Number sur Mac sont des feuilles de calcul. Ces fichiers sont utilisés pour traiter automatiquement des données financières.

Quelque soit le logiciel de tableur que vous utiliserez, le but poursuivit est le même, à savoir traiter vos données de façon automatique. Selon moi, c’est vers cet outils que doit tendre l’ensemble des gestions budgétaires. Le tableau est efficace et Rapide. Les calculs sont automatiques. En utilisant les bonnes formules, l’analyse de votre budget est beaucoup plus claire et détaillée.

Cet outil vous permet de tracker espèces et mouvement bancaire à l’aide de tableaux. Les prévisions sont plus dynamiques : vous avez un rapport direct sur les conséquences que peuvent avoir une opération (achat, virement reçu, prélèvement, retrait, ect). Vous connaissez votre solde réel. Généralement il s’écoule deux à trois jours avant que l’opération s’affiche sur votre relevé. Mais en utilisant le tableur, vous connaissez le montant de votre solde en avance. Idéal pour vous projeter.

Si vous n’avez aucun connaissance en tableur, pas de panique. Il existe des fichiers préconçus que vous pouvez trouver directement sur le logiciel. Et une fois que vous aurez maîtriser les bases, vous pouvez créer un fichier entièrement adapté à vos besoins.

 

Please, do not ! 

Je vous déconseille formellement les feuilles volantes. Si vous voulez prendre votre budget en main, écoutez ce conseil. J’ai répertorié trois raisons principales justifiant cette prise de décision :

  • Les feuilles ça volent !
  • Elle se perdent en passant inaperçues dans nos affaires. Combien de feuilles avions-nous oublier comme ça ?
  • Nous avons plus de facilité à jeter une feuille qu’un carnet, un téléphone ou un ordinateur

La liste est loin d’être exhaustive. Mais elles seules, vous comprenez qu’il est inutile de prendre les feuilles comme support. Toutefois, elles peuvent être utilisées comme brouillon avant de tout mettre au propre.

 

Un autre conseil, n’utilisez pas le tableur si vous débutez dans la gestion financière. Avant d’arriver à ce stade-là, certains caps doivent être franchis. Gérer ses dépenses n’est pas un simple exercice lorsque l’on a eu, pendant longtemps, la mauvaise habitudes de ne pas le faire. Vous devrez avant tout acquérir une base indéfectible. Le support n’est qu’accessoire. Et l’accessoire suit le principal. Si le principal, ici les habitudes pour gérer vos dépenses, venait à manquer, l’outils ne serait d’aucune utilité. C’est pour cette raison que les diverses stratégies que vous avez mis en place ont lamentablement échouées..

Le processus à suivre le voici : débutant → initié → confirmé. A chaque position correspond un mode de fonctionnement

A lire : 7 clés pour gérer son budget 

 

Quel support choisir ?

Vous et vous seuls êtes en mesure de déterminer ce qui vous convient ou non. Vous ne savez pas quel support est fait pour vous ? Testez-les tous ! C’est le meilleur moyen pour trouver la chaussure à votre pied. Certains trouveront leur organisation budgétaire du premier coup, d’autres dans 3 mois et d’autres dans 1 an.

Un coup de pouce ?

Télécharger gratuitement un fichier avec un modèle pour l’application note et le Budget Planner

 

Et toi ? Quel support utilises-tu pour tracker tes dépenses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.